Coaching colère

 

Apprendre à gérer sa colère, ce n’est pas inné, ni encré en soi


Qui dans sa vie ne s’est jamais mis en colère ?
Des gestes regrettés, des paroles déplacées, des attitudes violentes …
Bienvenue dans le monde des humains !
Vos excès de colère vous gênent au quotidien, dans votre couple ou votre travail. Mais alors, comment fait-on pour bien gérer sa colère ?

Reconsidérer sa colère pour mieux la gérer
 

Voici les 6 émotions fondamentales : 


Idéalement… il faudrait être capable pour entrer dans les dites « bonnes normes », être capable de séparer les émotions positives des négatives. Mais ce n’est qu’une théorie… la pratique est parfois à des années lumières.

Imaginez-vous dans une situation dans laquelle vos droits sont bafoués, votre liberté restreinte, ou votre respect offensé.
Dans ces cas, la colère peut être légitime, compréhensible voir positive. 
La colère n’est pas foncièrement négative, ce sont les conséquences qui peuvent le devenir. C’est pourquoi il convient de distinguer l’émotion « la colère », de ce que vous en ferez « comportement » c’est l’alchimie simple … action >> réaction.

Une bonne gestion de la colère passe donc par cette lucidité à faire la différence entre les deux.

 

Observer sa colère

Que peut-il se passer dans votre corps au moment où vous vous mettez en colère ?
Le souffle devient plus court, les mains tremblent, le cœur s’accélère …

Votre corps vous parle, il faut apprendre à l’écouter.

Il n’y a qu’un pas de la haine à la colère.

Prendre le temps d’analyser les moments de colère ? 
A quelle fréquence ?
Comment et pourquoi se manifeste-elle ?
Quel est le vecteur de ma colère ?
Avec qui ? Dans quel cadre ? Travail, couple, stress, amis, santé ... ?

Il est important de récolter un maximum d’informations sur soi-même : les manifestations de la colère sur votre corps, et le contexte dans lequel elle s’exprime.

Et maintenant, qu’en faites-vous ?



Accueillir sa colère pour mieux la maîtriser

La colère est une émotion.
On ne va ni la juger, ni se culpabiliser.
On doit savoir pourquoi ? Et quel manque de respect elle peut impliquer.

Généralement, la colère survient lorsque vos valeurs sont bafouées.
C’est une façon aussi d’apprendre à se connaître.